Fenêtre sur

 

Par la fenêtre je me suis fait feuillage (extrait)

Car je ne peux ce soir

me souvenir qu’à peine

mon val d’Ainan la nuit le chèvrefeuille en fleur

et sur le pont où je lisais Homère

fier

devant les passants

comme un propriétaire

au milieu de ses terres

Mais rien ce soir qu’une seconde à peine

et la nuit folie douce

a replié son aile

et laisse échapper en un seul battement

parfum de chèvrefeuille

et petit pont de pierre

d’où remonte d’hier d’où remonte d’ailleurs

une note ou deux

c’est bien peu

Et s’ouvrir

la porte ne peut j’ai bien peur

sans chasser pour de bon

ce qui reste d’hier

les parfums comme les vers

ne tiendront qu’un moment

que la main sur le front

on demande déjà on demande déjà

de quoi est-il question

Oh mon val et mon petit ruisseau

comme un oiseau

s’est échappé de ma mémoire

et n’ira pas plus loin

Si vous souhaitez contacter l'auteur ou laisser un commentaire

Site de poésie moderne et contemporaine: présentation d'une oeuvre personnelle, une fenêtre sur le dernier recueil publié, une ouverture sur la poésie surréaliste, toutes les publications de l'auteur, lecture audio de poètes français.